Sie sind hier

Eugène Berger

Eugène Berger est né le 4 décembre 1960 à Bettembourg. Il habite à Peppange.

Il est père de deux enfants.

Il fréquente l'école primaire à Howald et effectue ses études secondaires au Lycée de Garçons à Luxembourg.

En 1980, il débute sa carrière professionnelle comme chargé de cours dans l'enseignement primaire. De 1983 à 1985, il est fonctionnaire-stagiaire à l'Administration de l'Enregistrement et des Domaines. En 1985, il reprend ses études à l'ISERP pour devenir instituteur de l'enseignement primaire trois années plus tard. De 1988 à 1994, il enseigne dans cette fonction dans la commune de Roeser plus précisément à Berchem.

Grimpeur et alpiniste passionné depuis l'âge de 12 ans il réussit le brevet de guide de haute montagne et consacre son temps libre à l'escalade et l'alpinisme. Premier grand-ducal sur un sommet de 8000mètres il est le premier et le seul Luxembourgeois ayant réussi l´ascension du Mount Everest, point culminant de la planète avec ses 8850m (1992). Pour cet exploit il est élu sportif de l'année 1992. Un livre « Ganz oben » (Editions Revue) retrace ses années de jeunesse et de montagnes. Actuellement il est président de la fédération luxembourgeoise d'escalade et d'alpinisme (FLERA).

La carrière politique d'Eugène Berger commence en 1994 quand il est élu pour la première fois député. Eugène Berger est réélu dans la circonscription Sud sur la liste du DP en 1999 et le 7 août 1999 il est nommé Secrétaire d'Etat à l'Environnement dans le gouvernement CSV-DP. A ce poste il met notamment en œuvre les premières mesures en faveur de l'utilisation rationnelle de l'énergie (maisons passives etc.) et de la production d'énergie alternative. Le premier plan d'allocation de CO2 est finalisé sous son égide en 2004 de même que la nouvelle loi sur la protection de la nature et des ressources naturelles.

Eugène Berger retrouve un siège de député national le 19 décembre 2007 et est réélu en juin 2009 ainsi qu’en octobre 2013.

Depuis lors Eugène Berger occupe la fonction de président du groupe parlementaire DP, il  est membre du Bureau, de la Conférence des Présidents et président de la Commission des Finances et du Budget.

Le député libéral est également membre de la Commission du Règlement, de la Commission de Contrôle parlementaire du Service de Renseignement de l'Etat, de la Commission des Affaires étrangères et européennes, de la Défense, de la Coopération et de l'Immigration, de la Commission du Contrôle de l'exécution budgétaire, de la Commission du Développement durable, de la Commission de l'Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse ainsi que de la Commission de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, des Médias, des Communications et de l'Espace.

Eugène Berger est  aussi membre effectif de la Délégation luxembourgeoise à l'Assemblée parlementaire de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), membre de la Conférence des Organes Spécialisés dans les Affaires Communautaires (COSAC), de la Délégation auprès de la Conférence interparlementaire pour la PESC et la PSDC et de la Conférence interparlementaire sur la gouvernance économique et financière de l'Union européenne.

Eugène Berger

Eugène Berger est né le 4 décembre 1960 à Bettembourg. Il habite à Peppange.

Il est père de deux enfants.

Il fréquente l'école primaire à Howald et effectue ses études secondaires au Lycée de Garçons à Luxembourg.

En 1980, il débute sa carrière professionnelle comme chargé de cours dans l'enseignement primaire. De 1983 à 1985, il est fonctionnaire-stagiaire à l'Administration de l'Enregistrement et des Domaines. En 1985, il reprend ses études à l'ISERP pour devenir instituteur de l'enseignement primaire trois années plus tard. De 1988 à 1994, il enseigne dans cette fonction dans la commune de Roeser plus précisément à Berchem.

Grimpeur et alpiniste passionné depuis l'âge de 12 ans il réussit le brevet de guide de haute montagne et consacre son temps libre à l'escalade et l'alpinisme. Premier grand-ducal sur un sommet de 8000mètres il est le premier et le seul Luxembourgeois ayant réussi l´ascension du Mount Everest, point culminant de la planète avec ses 8850m (1992). Pour cet exploit il est élu sportif de l'année 1992. Un livre « Ganz oben » (Editions Revue) retrace ses années de jeunesse et de montagnes. Actuellement il est président de la fédération luxembourgeoise d'escalade et d'alpinisme (FLERA).

La carrière politique d'Eugène Berger commence en 1994 quand il est élu pour la première fois député. Eugène Berger est réélu dans la circonscription Sud sur la liste du DP en 1999 et le 7 août 1999 il est nommé Secrétaire d'Etat à l'Environnement dans le gouvernement CSV-DP. A ce poste il met notamment en œuvre les premières mesures en faveur de l'utilisation rationnelle de l'énergie (maisons passives etc.) et de la production d'énergie alternative. Le premier plan d'allocation de CO2 est finalisé sous son égide en 2004 de même que la nouvelle loi sur la protection de la nature et des ressources naturelles.

Eugène Berger retrouve un siège de député national le 19 décembre 2007 et est réélu en juin 2009 ainsi qu’en octobre 2013.

Depuis lors Eugène Berger occupe la fonction de président du groupe parlementaire DP, il  est membre du Bureau, de la Conférence des Présidents et président de la Commission des Finances et du Budget.

Le député libéral est également membre de la Commission du Règlement, de la Commission de Contrôle parlementaire du Service de Renseignement de l'Etat, de la Commission des Affaires étrangères et européennes, de la Défense, de la Coopération et de l'Immigration, de la Commission du Contrôle de l'exécution budgétaire, de la Commission du Développement durable, de la Commission de l'Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse ainsi que de la Commission de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, des Médias, des Communications et de l'Espace.

Eugène Berger est  aussi membre effectif de la Délégation luxembourgeoise à l'Assemblée parlementaire de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), membre de la Conférence des Organes Spécialisés dans les Affaires Communautaires (COSAC), de la Délégation auprès de la Conférence interparlementaire pour la PESC et la PSDC et de la Conférence interparlementaire sur la gouvernance économique et financière de l'Union européenne.