Sie sind hier

"Le DP au sein du conseil communal", séance du 11 février 2019

Gemengerot

Les logements sociaux à Roeser plus chers que prévu

En 2016, les responsables communaux avaient procédé à l’acquisition d’une maison en plein centre de Roeser, pour un montant d’un million d’euros, afin de la transformer en deux logements sociaux séparés, ainsi que d’agrandir le parking public adjacent. Un premier devis prévoyait des transformations pour un montant de 985.000€. Deux ans plus tard, ce devis à dû être revu à la hausse. S’ajoutent ainsi 221.000 € pour imprévus. Alors que l’augmentation des prix dans le bâtiment et les exigences supplémentaires du conseiller énergétique ne pouvaient pas être prévus au départ, le désamiantage et l’assainissement de la fosse septique auraient dû être considérés dans le devis initial. De même, l’architecte avait pris en compte le mauvais taux pour la taxe sur la valeur ajoutée, et celle-ci a ainsi dû être adaptée de 3 % à 17 %. Le conseiller DP a une fois de plus constaté que la majorité ne faisait pas assez d’efforts dans le domaine du logement social et que le projet en question coûtait trop cher. En déduisant la quote-part revenant au parking public, on peut estimer le coût des deux logements sociaux à presque 1,8 millions d’euros. Pour ce montant il devrait être envisageable de réaliser 3 à 4 logements sociaux.

Cimetière forestier

Cela fait des années que le DP s’engage pour l’aménagement d’un cimetière forestier au sein de la commune de Roeser, afin d’y disperser les cendres des défunt ou de les y inhumer. Le conseil échevinal semble finalement disposé à s’engager dans cette voie et s’exprime favorablement par rapport à l’aménagement d’un cimetière régional ensemble avec la commune de Dudelange notamment. Le DP accueille favorablement cette initiative et constate que sa proposition porte finalement ses fruits.

Jumelage avec d’autres communes

Le DP approuve la proposition d’un jumelage avec la commune de Simmern dans le Hunsrück, lequel existe déjà depuis des années entre les corps d’incendie et de secours respectifs. Nous sommes d’avis que de nombreux autres domaines ouvrent des possibilités d’échange entre les deux communes. Dans ce contexte, les jumelages existants ont été abordés, et le conseil échevinal a confirmé sur demande que le jumelage avec la commune italienne de Turi est temporairement gelé, dû à la situation politique actuelle. Le DP a toujours contesté l’intérêt d’un jumelage avec la commune de Turi. Par contre, nous saluons le fait que le partenariat avec les Indiens de la communauté Kolla en Argentine soit en cours de réactivation.